Actualité

Vendredi 11 Septembre 2020 à 13:11

Si la Covid-19 s’est propagée à travers le monde, le Christ, lui, nous appelle à propager son amour et l’annoncer à toute personne, partout dans le monde. Mais pour y arriver, faut-il connaître notre mission dans la vie. Pour approfondir cette réflexion, nous vous avons préparé la série vidéo Je suis Mission qui est également diffusée sur notre page Facebook (ainsi que nos diverses plateformes). Dans cette série composée de quatre capsules vidéo, Mgr Alain Faubert, évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Montréal, est l’invité spécial qui nous accompagnera tout au long de ce cheminement portant sur notre engagement missionnaire. Et ce, dans le cadre du Mois missionnaire 2020.

 

Ajouter un commentaire
Jeudi 14 Mai 2020 à 17:56

Ensemble, solidaires dans la prière 

Lettre du père Yoland Ouellet, o.m.i.

Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires - Canada francophone

 

Cette pandémie sans précédent, qui bouleverse nos sociétés, a mystérieusement uni l’humanité dans la conscience de ses limites et de sa vulnérabilité. C’est dans ce contexte très particulier que résonne l’appel à une journée mondiale de prière le 14 mai prochain, lancé par le Haut Comité pour la Fraternité Humaine et relayé par le pape François ainsi que des représentants de plusieurs religions et organisations. À titre de responsable d’œuvres qui appellent notamment les catholiques à porter le monde dans la prière, cela m’amène à pousser davantage la réflexion.

Cette initiative demande avant tout une écoute des multiples souffrances engendrées par la pandémie. D’abord des millions de gens malades à travers le monde, dont de nombreux déjà aux prises avec des difficultés, avec ou sans soins médicaux adéquats. Mais aussi des millions de gens sans travail et sans trop d’espoir d’en retrouver un au retour du confinement. Tout cela sans oublier les autres grands maux de notre famille humaine, notamment la souffrance des migrants et des réfugiés, des peuples en conflits et des millions de personnes affamées.

Il serait alors bon de se questionner avant de prier tous ensemble. Que demander humblement au Créateur pour notre Terre qui est aujourd’hui si mal en point? Que veut-on sauver finalement? Une société qui avantage plus souvent les riches et les puissants de ce monde plutôt que les plus pauvres et les plus faibles? Une économie qui ne cesse de pousser vers une surconsommation et une exploitation sans limite de nos ressources? Que demanderons-nous au Dieu des Vivants?

Cette pandémie a le mérite de nous faire réaliser à quel point nous sommes tous interdépendants et fragiles. Nous apprenons dans le confinement combien vivre ensemble, au contact des autres, nous est vital et essentiel. 

Et c’est bien ce à quoi le pape François nous interpelle : apprendre le vivre-ensemble, exercer la solidarité, l’entraide, la fraternité inconditionnelles. Cette crise sera-t-elle l’occasion de nous faire avancer dans cette voie vers un monde meilleur? Pour cela, ne faudrait-il pas, alors, davantage prendre conscience de nos responsabilités actuelles pour préparer la suite : un monde dans lequel chacun aurait sa part de pain, d’amour, de vie, de paix, de dignité?

Oui, prions tous ensemble. Nous tous, hommes, femmes et enfants de bonne volonté, nous tous chercheurs de vérité, nous tous qui désirons un monde meilleur, quelles que soient nos croyances ou non-croyances. Prions non seulement une journée, en temps de crise, mais prenons-en l’habitude de le faire tous les jours. 

Prions chacun à sa façon, selon sa tradition, sa sensibilité. Dans le silence, avec des mots ou des chants… mais toujours dans la vérité de notre être. Donnons-nous un temps pour nous tourner simplement et sincèrement vers le Maître de la Vie, avec confiance, sachant qu’il entend le cri de notre cœur, même ce qu’on n’arrive pas à exprimer. 

Pour moi, je me réjouirai de penser que je vis cette journée de « déconfinement spirituel » avec des personnes de bonne volonté de tous les horizons. Et je suis sûr que Dieu se réjouira de nous voir ainsi davantage unis! Ce sera déjà en soi toute une bénédiction! 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Lundi 6 Avril 2020 à 18:57

Institution de la part du Pape dun Fonds durgence près les Œuvres pontificales missionnaires

pour les suites de la pandémie de Covid-19

 

Le Saint-Père François a institué un Fonds durgence près les Œuvres pontificales missionnaires afin d'aider les personnes et communautés ayant été tragiquement frappées par la diffusion du Covid-19. Le Fonds durgence sera utilisé pour accompagner les communautés frappées dans les pays de mission au travers des structures et des institutions de l'Église.

Le cardinal Luis Antonio G. Tagle, préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples, a accueilli favorablement l'annonce. « Dans le cadre de sa mission d'évangélisation, l'Église est souvent en première ligne face aux principales menaces contre le bien-être humain. Rien qu'en Afrique, il existe plus de 74 000 religieuses et plus de 46 000 prêtres qui gèrent 7 274 hôpitaux et cliniques, 2 346 maisons de retraite ou d'accueil pour personnes vulnérables et instruisent plus de 19 millions d'enfants au sein de 45 088 écoles primaires. Dans de nombreuses zones rurales, il s'agit des seuls fournisseurs d'assistance sanitaire et d'instruction ».

Le cardinal souligne : « Le Saint-Père invite actuellement l'ensemble du vaste réseau de l'Église à relever les défis qui se présentent à lui ».

Le Saint-Père a indiqué 750 000$ (USD) comme contribution initiale pour le fond et a demandé à ces réalités de l'Église qui en ont la possibilité et le désirent de contribuer à ce fond au travers des Œuvres pontificales missionnaires de chaque pays.

Mgr Giampietro Dal Toso, président des Œuvres pontificales missionnaires, a déclaré : « Ce fonds a pour but de soutenir la présence de l'Église dans les territoires de mission, qui subit également les conséquences du corona virus. Au travers de l'activité de l'Église qui consiste à annoncer l'Évangile et à aider concrètement au travers de notre vaste réseau, nous pouvons démontrer que personne n'est seul dans cette crise. En ce sens, les institutions et les ministres de l'Église jouent un rôle vital. Telle est l'intention du Saint-Père en constituant ce Fonds. Alors que tant de personnes souffrent, nous nous souvenons et nous rejoignons ceux qui pourraient n'avoir personne qui prenne soin d'eux, rendant ainsi présent l'amour de Dieu le Père ».

Les Œuvres pontificales missionnaires constituent donc le canal officiel de soutien du Saint-Père à plus de 1100 diocèses principalement en Asie, en Afrique, en Océanie et dans une partie de la région amazonienne. L'archevêque poursuit : « Je demande à notre réseau des Œuvres pontificales missionnaires*, présentes dans chaque diocèse du monde, de faire son possible pour soutenir cette initiative importante du Saint-Père ».

 

 

* Plus de détails à venir pour contribuer via les Œuvres pontificales missionnaires au Canada francophone

 

Les contributions peuvent également être versées sur le compte : IT84F0200805075000102456047 (SWIFT UNCRITMM) dont le titulaire est l'Administration des Œuvres pontificales missionnaires, en précisant : Fonds Corona virus.

Vatican/OPM

Ajouter un commentaire
Lundi 30 Mars 2020 à 12:15

À vous bienfaiteurs et bienfaitrices, à vous qui nous suivez fidèlement sur les réseaux sociaux, je vous salue!

Comme vous le savez, le vendredi dernier nous avons été bénis de manière particulière par le Seigneur! Depuis la place Saint-Pierre, le pape François nous a rappelé les paroles du Christ aux disciples qui étaient inquiets lors de la tempête : « Pourquoi êtes-vous si craintifs, n’avez-vous pas la foi? » Attentif à chacun de nos besoins, confions au Seigneur ce que nous sommes en train de vivre en ces temps de pandémie. Confions-lui toute maladie, toute insécurité personnelle et sociale qu’elle crée en nous et en la grande famille humaine. Faisons nôtre cette prière du Pape: Seigneur, donne santé du corps et réconfort du cœur.

Alors que nous marchons vers Pâques, je vous souhaite de grandir davantage dans la foi, dans l’espérance et dans la charité fraternelle et universelle.

Au nom de toute l’équipe des Œuvres pontificales missionnaires, soyez assurés de nos prières et de notre solidarité en ces jours d’épreuve. 

 

P. Yoland Ouellet, o.m.i.

Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires au Canada francophone

Ajouter un commentaire

Pages