Dimanche missionnaire mondial

Dimanche missionnaire mondial 2014 pour le Canada francophone, le 19 octobre 2014.

S'aimer pour semer: quand on sème, on s'aime!

Cette année, l’Œuvre pontificale de la propagation de la foi au Canada francophone vous invite à célébrer et à vivre le Dimanche missionnaire mondial (DMM) en approfondissant la dynamique de la communion et celle du don de soi, à l’image du Christ. Le thème proposé est « S’aimer pour semer : quand on sème, on s’aime ! », inspiré de la Parabole du Semeur (Mc 4, 1-21).
 
Le Dossier d’animation préparé en fonction du thème, fait écho à l’appel missionnaire de l’Église qui, à l’image du Christ, invite à revenir aux sources de l’Évangile et à œuvrer avec un amour qui renouvelle toute chose. Comme le pape François l’a exprimé dans son exhortation apostolique Evangelii Gaudium, « Chaque fois que nous cherchons à revenir à la source pour récupérer la fraîcheur originale de l’Évangile, surgissent de nouvelles voies, des méthodes créatives, d’autres formes d’expression, des signes plus éloquents, des paroles chargées de sens renouvelé pour le monde d’aujourd’hui. » (Evangelii Gaudium, n. 11) 
 
Le Dimanche missionnaire mondial a donc sa raison d’être dans la mesure où la grande collecte du mois d’octobre qui se fait dans tous les diocèses du monde, constitue, avec notre prière, un geste concret porteur de la nouveauté de l’Évangile, une semence qui rend sans cesse visible l’amour de Dieu dans les diocèses des Églises locales les plus pauvres du monde, qui dépendent encore de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples.
 
Ainsi, s’aimer en tant que membres de la « communauté de Dieu » prend alors le sens d’un amour vécu à l’image du Christ, puisque notre solidarité – dans le vrai sens du terme – devient soutien inconditionnel envers les projets missionnaires (de formation catéchétique, d’aide aux œuvres sociales, pastorales et éducatives, etc.) et les personnes qui les portent. C’est grâce à notre engagement missionnaire que ces initiatives verront le jour et qu’elles sèmeront un jour l’Évangile à leur tour.
 
Que, par notre foi, et notre esprit missionnaire, le Dimanche missionnaire mondial porte de fruits abondants ; qu’il soit le signe visible du commandement de l’amour que Jésus nous a appris.