Dimanche missionnaire mondial 2013

Dimanche missionnaire mondial 2013 pour le Canada francophone, le 20 octobre 2013.

Vivifie en toi le don de Dieu, deviens témoin jusqu’aux extrémités du monde!

Célébrer le Dimanche missionnaire mondial (DMM) c’est se rappeler que le propre de la vocation chrétienne est d’apporter la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. Plus encore, c’est être appelé à le faire avec tout ce que nous sommes et dans tout ce que nous faisons, afin que le Christ soit connu de toute personne. Mais pour cela faut-il encore que nous soyons enracinés et fondés dans le Christ, affermis dans la foi. (cf. Col 2, 7)

C’est pourquoi cette année pour le mois missionnaire d’octobre, l’Œuvre pontificale de la propagation de la foi au Canada francophone vous propose le thème « Vivifie en toi le don de Dieu, deviens témoin jusqu’aux extrémités du monde! » - idée qui est au cœur du Dossier d’animation pour le DMM 2013, qui a été préparé en conséquence.

Cet appel missionnaire est inspiré en partie des paroles que saint Paul a écrites à Timothée : « C’est pourquoi je te rappelle d’avoir à raviver le don de Dieu qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains. Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de maîtrise de soi. » (cf. 2 Tm 1, 6-8)

L’exhortation paulinienne a des résonnances très fortes aujourd’hui. Mais ce message est encore plus parlant une fois placé sous l’angle du nouveau pontificat du pape François. Lorsqu’en mai dernier le Saint-Père s’adressait aux participants de l’Assemblée générale des Œuvres pontificales missionnaires, il avait ceci à dire : « Nous en sommes tous de simples instruments, mais importants ; nous avons reçu le don de la foi non pour la garder cachée, mais pour la diffuser, afin qu’elle puisse illuminer le chemin de tant de nos frères. »

Le Dimanche missionnaire mondial est donc un appel à nous unir dans la foi. La grande collecte du DMM qui, en octobre, est faite par tous les diocèses du monde constitue un moyen unique pour soutenir l’activité missionnaire: formation des catéchistes, aide aux œuvres sociales, pastorales et éducatives des Églises qui dépendent encore de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, c’est-à-dire les plus pauvres du monde. Plus encore, nous sommes appelés à fortifier notre foi et à devenir témoins afin que soit exprimé par notre prière et par notre vie, la communion avec ces Églises qui, même pauvres, ne cessent d’apporter l’Évangile à l’Humanité.

En ce Dimanche missionnaire mondial 2013, l’apôtre Paul, tout comme le Saint-Père, nous appelle à ne pas avoir honte de rendre témoignage à notre Seigneur, à ne pas avoir honte de ceux et celles qui, fidèles à Dieu, se donnent pour lui et pour l’Évangile. (cf. 2 Tm 1, 6-8)