L'Épiphanie célébrée avec faste en Occident comme en Orient

Le pape François prie devant la crèche installée à la place Saint-Pierre

En la Solennité de l’Épiphanie, ce mardi 6 janvier, le pape François présidera une concélébration eucharistique à 10h dans la basilique Saint-Pierre. Le Saint-Père sera entouré des cardinaux et évêques membres de la Chapelle pontificale. La célébration sera suivie de l’Angélus à midi avec les fidèles rassemblés place Saint-Pierre. 

La rencontre sera animée par des fanfares, des groupes folkloriques et des figurants en costumes d’époque qui accompagneront les Rois Mages du château Saint-Ange à la place Saint-Pierre le long de l’avenue de la Conciliazione. L’Épiphanie célèbre la manifestation de Jésus comme messie. Le mot épiphanie signifie manifestation en grec. Par cet événement, Dieu se donne à voir, il entre dans notre monde, dans notre histoire. 

L’Épiphanie en Occident et en Orient

En Occident, elle est fixée au 6 janvier ou au dimanche situé entre le 2 et le 8 janvier. Elle commémore un des événements de l’enfance de Jésus : l’adoration des Mages. L’évangile de saint Matthieu raconte que des mages venus d'Orient ont été guidés par une étoile jusque vers Jésus qui venait de naître : « Ils se prosternèrent et l’adorèrent. Ils ouvrirent ensuite leurs trésors et lui offrirent en présent de l’or, de l’encens et de la myrrhe ». L’or est la marque de la royauté, l’encens, celle de la divinité et la myrrhe, utilisée pour embaumer, celle de la renaissance après la mort.

En Orient, l'Épiphanie célèbre l’inauguration du ministère public du Christ, lors de son baptême au Jourdain. Au contraire, l’Église latine a instauré à part la fête du Baptême du Seigneur, célébrée le dimanche qui suit l’Épiphanie ; c’est elle qui conclut le temps liturgique de Noël. Pour tous, l’Épiphanie est l’annonce du salut, la Bonne Nouvelle. 

Journée de l’Enfance missionnaire fêtée à l’Épiphanie

Il est de tradition dans certains pays d'embrasser une statue de l'Enfant Jésus le jour de l'Épiphanie. C’est aussi la date choisie pour célébrer l’Enfance missionnaire : des enfants et des adolescents sont invités à renouveler leur engagement à répandre l’Évangile par leur choix et leur style de vie. Cette année, cette journée est placée sous le thème : « les derniers seront les premiers », en écho à l’enseignement du pape François qui nous invite à être attentifs aux périphéries géographiques et existentielles : celles du mystère du péché, de la douleur, de l’injustice, de l’ignorance, du manque de foi, et à toute forme de misère. C’est là que nous sommes appelés à annoncer et à redécouvrir la miséricorde de Dieu devant laquelle personne n’est marginalisé.

Radio Vatican

Crédit photo: L'Osservatore Romano

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.