Fières d’appartenir à l’Église

La première semaine du Synode a été rythmée par les prises de parole des pères synodaux dont certaines ont été particulièrement remarquées comme celle de Mgr André Léonard, président de la Conférence épiscopale belge. L’archevêque de Malines-Bruxelles a centré son intervention sur le rôle indispensable des femmes dans l’Église et leur contribution massive à la nouvelle évangélisation. Dans l’Église, rappelle Mgr André Léonard, « les deux tiers des effectifs sont des femmes. Beaucoup cependant se sentent discriminées ». « Il est temps de dire clairement que, si l’Église n’ordonne pas de femmes prêtres, ce n’est pas parce qu’elles seraient moins capables ou moins dignes! Au contraire ! ». C’est uniquement, précise-t-il, parce que « le prêtre n’est pas seulement un « ministre du culte », mais un représentant du Christ Époux venu épouser l’Humanité».

Le président de la Conférence épiscopale belge a ainsi appelé les pères synodaux à rendre grâce pour la qualité et la spécificité de l’apport massif des femmes à l’évangélisation. Des « gestes forts pour le signifier clairement », a-t-il clairement affirmé. « Sans des femmes heureuses, reconnues dans leur être propre et fières d’appartenir à l’Église, il n’y aura pas de nouvelle évangélisation ». Plusieurs pères synodaux ont remercié Mgr Leonard pour ces déclarations, « beaucoup pensent cela, nous a-t-il confié, mais ne pensent peut-être pas à le dire ».

Source: Radio Vatican
Photo : Jahi Chikwendiu/WASHINGTON POST

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.