Découvrir dans le Christ le sens de l’existence

Le matin du vendredi 11 mai, Benoît XVI a reçu au Vatican 117 directeurs nationaux des Œuvres pontificales missionnaires (OPM), desquels était présent le père André Gagnon, s.j., directeur national des OPM au Canada francophone. Dans son discours adressé à la délégation des directeurs des OPM qui étaient au terme de leur Assemblée générale annuelle des OPM, le Pape a affirmé que la Mission a aujourd’hui « besoin de renouveler la confiance dans l’action de Dieu », qu’elle a besoin d’une « prière plus intense ».

Jésus: le point de référence

« Jésus, le Verbe incarné est toujours le centre de l’annonce, le point de référence qui indique la méthodologie de la mission évangélisatrice, leur a-t-il dit. Le message du Christ, aujourd’hui comme hier, ne peut s’adapter à la logique de ce monde, car il est prophétie et libération. »

Le Pape a expliqué que « parcourir les chemins du monde pour proclamer l’Évangile à tous les peuples de la terre et les mener à la rencontre avec le Seigneur, exigeait ainsi que celui qui annonce ait un rapport personnel et quotidien avec le Christ, qu’il le connaisse et l’aime profondément. »

Les témoins: indispensables au chemin de l’Évangile

Le Saint-Père a également invité les responsables des OPM à aider à conserver la « joie d’évangéliser même dans des contextes difficiles. L’annonce de la Bonne Nouvelle comporte des difficultés et des souffrances, a précisé Benoît XVI, mais en dépit des problèmes et de la tragique réalité de la persécution, l’Église ne se décourage pas, consciente que, comme toujours dans l’histoire chrétienne, les martyrs, autrement dit les témoins, sont nombreux et indispensables au chemin de l’Évangile. »

Le droit de recevoir l’Évangile de la Vérité

Le Successeur de Pierre a souligné que Jésus, « le visage humain de Dieu », doit être le centre de l’annonce dans l’œuvre missionnaire et évangélisatrice. « Tout Homme et tout peuple, a-t-il ajouté, a le droit de recevoir l’Évangile de la Vérité.(…) À l’époque qui est la nôtre, l’évangélisation – qui a toujours un caractère d’urgence – pousse l’Église à œuvrer avec un rythme plus accéléré sur les chemins du monde, afin de conduire tout Homme à la connaissance du Christ.

« En effet, ce n’est que dans la vérité, qui est Christ lui-même, que l’Humanité peut découvrir le sens de l’existence, trouver le salut, et croître dans la justice et dans la paix. »

Pour les personnes engagées dans l’animation et la formation

Enfin, le Saint-Père a eu des paroles d’encouragement pour ceux et celles qui sont engagées dans l’animation et la formation missionnaires:

« Soyez toujours et encore l’expression visible et concrète de la communion de personnes et de milieux d’Église, qui, comme des vases communicants, vivent la même vocation et la même tension missionnaires et qui, dans tous les coins du monde, œuvrent pour semer le Verbe de Vérité chez tous les peuples et cultures. »

D’après un texte de Radio Vatican

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.