Culture numérique: l’Église doit changer son style de communiquer

Mgr Celli

Intervention de Mgr Claudo Maria Celli1, président du Conseil pontifical pour les communications sociales à la 13e congrégation générale du Synode qui a eu lieu le 16 octobre dernier. Voici un résumé de ses propos.

La nouvelle évangélisation nous demande d’être attentifs à la « nouveauté » du contexte culturel dans lequel nous sommes appelés à annoncer la Bonne Nouvelle, mais également à la « nouveauté » des méthodes à utiliser.

Les nouveaux médias sont en train de changer radicalement la culture dans laquelle nous vivons et offrent de nouveaux chemins pour partager le message de l’Évangile. Les nouvelles technologies n’ont pas seulement changé la façon de communiquer, mais ont transformées la communication même, en créant une nouvelle infrastructure culturelle qui est en train d’influer sur l’environnement de la communication et nous ne pouvons pas faire ce que nous avons toujours fait, même avec les nouvelles technologies.

L’arène numérique n’est pas un espace « virtuel » moins important du monde « réel » et, si la Bonne Nouvelle n’est pas proclamée aussi de façon « numérique », nous courons le risque d’abandonner beaucoup de personnes, pour lesquelles c’est celui-là, le monde dans lequel elles « vivent ».

L’Église est déjà présente dans l’espace numérique, mais le prochain défi est de changer notre style communicatif pour rendre cette présence efficace, s’occupant surtout de la question du langage. Dans le forum numérique, le discours est spontané, interactif, et participatif; dans l’Église, nous sommes habitués à utiliser des textes écrits comme moyen normal de communication. Je ne sais pas si cette forme peut parler aux plus jeunes, habitués à un langage ancré dans la convergence de mots, sons et images.

Nous sommes appelés à communiquer avec notre témoignage, en partageant dans les relations personnelles l’espoir qui nous habite. Nous ne pouvons diluer les contenus de notre foi, mais trouver de nouveaux moyens de l’exprimer dans sa plénitude.

Nous sommes obligés de nous exprimer de façon à impliquer les autres qui, à leur tour, partagent nos idées avec leurs amis et followers.

Nous avons besoin de valoriser les « voix » des nombreux catholiques présents dans les blogs, afin qu’ils puissent évangéliser, présenter l’enseignement de l’Église et répondre aux questions des autres.

Je pense à l’Église qui est appelée à instaurer un dialogue respectueux avec tous, à donner raison à l’espérance que tous portent dans leur cœur.

1 Pour aller plus loin, nous vous proposons cette entrevue que Mgr Celli a accordée au journaliste Frédéric Meunier, envoyé spécial permanent du journal La Croix, à Rome.

Source : Bureau de presse du Saint-Siège
Crédit photo : intermirifica.net

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.