C’est le moment pour l’Église du « Continent de l’espérance » de prendre en main la Mission

Le Ier Symposium international de missiologie dédié au thème « Sécularisation présente et future, défi pour la mission », a débuté le 24 janvier avec la participation des représentants de 14 pays, dont le Directeur national des OPM au Canada, le père André Gagnon, s.j.. Le Symposium en question se place dans le cadre de la préparation du IVe Congrès missionnaire américain (CAM4).

Au cours de l’ouverture des travaux, le père Andrea Bignotti, i.m.c., Directeur national des OPM au Venezuela, dans son discours, a indiqué que le Symposium, au travers du thème choisi « élargit et approfondit l’urgence et l’engagement missionnaire de notre continent (l’Amérique) qui compte le plus grand nombre de catholiques ». Il a également rappelé qu’« est venu le moment pour l’Église du Continent de l’espérance de prendre en main la Mission, non seulement inter gentes, mais également ad gentes, de manière dynamique parce qu’elle est encore en vigueur ».

La journée de travail a commencé par l’intervention de Mgr Reinaldo Del Prette, Archevêque de Valencia, qui a parlé de la Mission continentale, de ses motifs et de ses buts. La messe du premier jour a été présidée par Mgr Baltazar Porras, Archevêque de Merida, premier Vice-président du Conseil épiscopal latino-américain (CELAM), et concélébrée par tous les prêtres présents. Le département Missions et Spiritualité du CELAM, était représenté par le frère Carlos Raimundo Rockenbach, o.f.m.cap.

Le groupe responsable du Symposium est composé du Père Andrea Bignotti, i.m.c., Directeur national des OPM au Venezuela, de Mgr Oswaldo Azuaje, Évêque auxiliaire de Maracaibo, de Mgr Jesús Alfonso Guerrero, Président de la Commission épiscopale pour les missions et du P. Ricardo Guillen, délégué pour les missions de l’archidiocèse de Caracas.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.